les fruits et les arbres Les légumes

21/06/2013 at 10:02

Les légumes, les fruits et les arbres

groente2L’Équateur est un pays agricole. Il exporte surtout des fruits.

Parmi les fruits tropicaux, la banane est le fruit par excellence. Les nouveaux fruits d’exportation sont la mangue, le melon et le fruit de la passion. Certaines espèces de fruits sont préoccupantes pour l’avenir. Ainsi la mûre introduite sur l’île de San Cristobal, archipel des îles Galapagos, il y a 30 ans, profifère de plus en plus.

Quant aux légumes, le coeur de palmier, les asperges et le brocolis profitent aussi de ces conditions météorologiques exceptionnelles pour leur croissance.

Parmi les secteurs porteurs de l’Équateur il y a aussi le cacao et le café.

L’agriculture biologique est au rendez-vous par la fabrication d’herbes aromatiques et de plantes médicinales.

Au cours des dix dernières années, l’Équateur a exporté vers l’Europe 64 % de produits agricoles.

Malgré toutes ces richesses naturelles, l’Équateur est victime des implantations étrangères. La situation précaire de la situation des habitants a été aggravée en 2003 alors qu’une entreprise japonaise a mis en exécution un projet de culture d’eucalyptus qui ont nécessité la déforestation des arbres de la forêt tropicale. Par ailleurs, les produits chimiques nécessaires à la croissance des eucalyptus ont contaminé l’eau, avec un effet toxique tant sur les poissons que sur les habitants. La menace écologique est réelle dès l’instant où une monocluture vient remplacer la biodiversité naturelle. La Fondation Cabo San Francisco est venu soutenir l’action écologique en 1994.

Dans le cadre d’une agriculture plus écologique et libre de toute organisation gouvernementale, le peuple équatorien a signé en 2008 sa nouvelle Constitution “dont l’article 401 déclare le pays libre de toute culture ou semence transgénique”. La loi sur la souveraineté alimentaire a été adoptée en 2009. La Suisse s’est engagée plus spécifiquement pour soutenir ces lois dans le projet SWISSAID.