Code de deontologie de l’environnement – ong – Équateur

equadorL’implication d’organisations non gouvernementales s’appuyant sur des aides humanitaires et l’aide de bénévoles est particulièrement indispensable pour mener à leur terme des projets de conservation de la faune et de la flore ainsi que l’éducation environnementale et de la santé auprès des habitants de l’Équateur. Ainsi la Fondation Cabo San Francisco a-t-elle entrepris depuis 1994 de promouvoir le développement économique de cette communauté dans un juste équilibre production-qualité de vie. Le double objectif économique et écologique est la finalité communautaire pour chaque microréalisation, que ce soit pour le réaménagement des arrivées d’eau potable ou pour la culture d’arbres. Ainsi les habitants participent à des travaux pratiques sur leur environnement. Grâce au changement de mentalités qui va s’opérer, les milieux naturels seront préservés.

De nombreux partenaires en Équateur sont affiliés à la même cause : CEFODI (Société esméraldienne pour la formation et le développement intégré); CODEAMA (Fondation pour la conservation et le développement durable de la région amazonienne); COMAFORS (Corporation de production durable des forêts); ECOHOMODE (Fondation écologique : l’homme et le développement); FAS (Fondation environnement et société); Fincas Daular association agricole; Fondation nature ; Fondation écologique Mazan; MCF (Fondation Mindo Cloudforest); NCI (Nature et culture International); PROFAFOR (Programme de reboisement des forêts de l’Équateur); SFA (Fondation service forestier de l’Amazonie).